Bienvenue

Entrez dans notre espace public dédié à la pandémie. Ici le monde de l’anthropologie, les doutes, les émotions s’entrelacent et s’entrechoquent avec des concepts et des apports théoriques qui se succèdent au gré de la recherche. Voici les deux pages principales de notre site :

LA FOULE

Venez déambuler dans une foule d’expériences

Reconfigurée à chaque recherche de manière aléatoire, la foule est un rassemblement inattendu de fragments de vie. Cette mosaïque permet aux passants ou aux visiteurs de faire des rencontres éphémères.

Dans cet espace de rencontre virtuel, peuplé d’une multitude de témoignages qui viennent attester, chacun à leur manière, que « chaque vie est essentielle », tous les discours sont véhiculés avec la même force : un sans-papiers peut côtoyer un banquier ; un adolescent se retrouver aux côtés d’une personne atteinte d’un trouble psychiatrique ; un détenu devenir le voisin d’un philosophe. Le hasard de la navigation mène à une expérience, une observation, une anecdote ou un récit de vie. La configuration même du site répond ainsi à un idéal égalitaire qui aspire à rendre justice à la pluralité des voix et à l’hétérogénéité des conditions sociales de l’existence


LE JOURNAL DE BORD

Découvrez la recherche née au hasard de nos rencontres

En temps de pandémie, la quête de témoignages se heurte souvent à la lassitude. La lassitude de la pandémie, des statistiques, des discussions sans fin sur les mesures à prendre, sur les habitudes à désapprendre. Mais au détour d’une conversation, une problématique a émergé et s’est imposée à nous comme une évidence : celle de l’essentialité.

Qu’est-ce qui est essentiel et doit être préservé à tout prix ? Pouvons-nous vivre seulement pour survivre ? La survie du corps biologique est-elle le bien ultime ?

Bien entendu, ces questions fondamentales résonnent différemment selon l’âge, le milieu social, la profession ou le parcours de vie. Pour donner un aperçu de ces résonances multiples, nous avons décidé de réaliser un documentaire anthropologique. Mais comment construit-on un documentaire anthropologique ? Comment une recherche qui a lieu sur plus d’une année se déploie-t-elle ? Selon quels critères scientifiques, éthiques ou esthétiques doit-on choisir des fragments d’entretiens, opérer un montage, construire un fil narratif ? La page « journal de bord » vous donne accès aux coulisses et aux tâtonnements d’une recherche et d’un documentaire « en train de se faire ».

Nos derniers articles

Nos tags les plus utilisés

amitié amour animal de compagnie confinement contact cours en ligne distance sociale enseignement à distance essentiel VS non essentiel examens famille gymnase humour hôpital interactions sociales isolement liberté masque mesures sanitaires musique mère parents passion peur père rue réseaux sociaux solitude supermarché technologies temps Thérapie travail témoignage photo témoignage vidéo UNIL université vie sociale ville voisins zoom éclairage écran émotions étudiant

STATISTIQUES ACTUELLES

110 témoignages et entretiens

32 heures de rushs (heures brut de tournage vidéo)

10 minutes de film intermédiaire

Ce projet est soutenu par :