#humansofpandemics. 23 mars 2020. Texte d’un-e gymnasien-ne

Douce Liberté envolée

Le bien être parsemé

Le bonheur ébranlé

Pour préserver la santé

La mort à nos côtés

Douce vie mise en pause

Accorde-moi encore un peu de temps

Laisse-moi te mettre en prose

Poser mes sentiments

Je veux juste prendre une dose

Revenir dans un monde décent

Douce existence

Quand reviendras-tu ?

Je ne vois plus de sens

Notre train-train interrompu

Pourrais-je encore profiter de leur présence ?

L’équilibre rompu

Aurais-je assez de patience ?

Doux cauchemar

Je garde espoir

Les retrouver dans un bar

Juste pour boire

Le train à nouveau en gare

Repartir pour une nouvelle histoire

Ce témoignage provient d’un journal de confinement online tenu par des gymnasiens et gymnasiennes