#humansofpandemics. Cinquième semaine de confinement. Nous sommes maintenant le 27 avril 2020 et les choses n’ont pas vraiment évolué. Nous sommes toujours en confinement ou plutôt en « social distancing ». Cela fait donc plus de 1 mois que nous ne sommes pas retournés au gymnase. Tout ce temps à la maison peut être considéré comme des vacances pour certains mais personnellement je trouve que cette situation devient longue et nous, élèves, ne savons pas ce qui nous attendent au niveau des tests de fin d’année, y’en aura-t-il ? C’est assez stressant de ne pas être au courant de comment va se dérouler la fin d’année.

Au niveau de cette « rentrée », après ces deux semaines de vacances, je ne suis pas chamboulé. Je pense que je vais vite retrouver le rythme de travail que j’avais les semaines avant les vacances. Les soirées film, les grasses matinées ainsi que les après-midi au terrain de foot (en respectant les règles) vont quand même me manquer car maintenant j’aurai moins le temps avec les devoirs à distance ainsi que les conférences zoom.

Il y a des rumeurs qui disent que nous serons de retour au gymnase le 8 juin. Personnellement j’aimerai bien retourner au gymnase avant les vacances scolaires d’été. Si nous devions y retourner le 8 juin, ça ne me dérangerait pas car au moins on retrouverait nos habitudes ainsi que nos amis pour les deux dernières semaines (sauf erreur) et nous pourrions revoir les profs et pourrions être informé de comment la fin d’année va se passer, etc., etc.  

La grosse question qui se pose et dont je m‘inquiète est celle au niveau des notes. En effet, nous n’avons aucune information sur ce sujet et c ‘est assez perturbant car dans mon cas, par exemple, je passe l’année mais il me faudrait peu de mauvaises notes pour que la situation s’inverse, phénomène qui pourrait arriver si nous devons passer plusieurs tests en juin car il est certain que je ne serai pas aussi prêt que si nous avions étudié les sujets en classe.

Néanmoins, j’arrive à trouver du positif dans cette période peu ordinaire. Rester chez soi permet de savoir ce et ceux qui nous manquent, ou pas. Ainsi, nous pouvons savoir ce qui est le mieux pour nous par rapport à des personnes ou à des activités. C’est aussi l’occasion de passer plus de temps avec sa famille et cela me fait vraiment plaisir. Certes, cette situation est longue et ennuyeuse mais comme on dit, plus l’attente est longue, plus la victoire est belle. Tout ce que l’on va retrouver après ce confinement va nous sembler encore mieux qu’à la normale et je pense que cette sensation de manque que nous avons maintenant peut être aussi bien car celle-ci va nous permettre de mieux profiter des choses. 

Ce témoignage provient d’un journal de confinement online tenu par des gymnasiens et gymnasiennes