« C’est comme ça la vie : si vous rencontrez un être humain dans la foule, suivez- le,… suivez-le. » D. Pennac

Au moment même où nous aurions tant besoin de partager ce que nous ressentons et de revenir collectivement sur les épreuves que nous avons traversées, les possibilités de nous rencontrer restent encore incertaines. C’est donc un espace de rencontre que #humansofpandemics espère déployer, un espace peuplé par une multitude de témoignages qui viennent attester, chacun à leur manière, que toute vie est essentielle.

#humansofpandemics s’inspire du projet Humans of New York et Humans Of Suisse. Initié par des sociologues et anthropologues, il aspire à recréer un espace public dans une période où les mesures sanitaires ont tendance à nous isoler. Le site vise à redonner une voix, autant pour les chercheurs que pour le public, aux expériences singulières, aux vies détournées, empêchées ou réinventées. Il vise à créer un lieu mosaïque dans lequel se raconter mais aussi se rencontrer, au gré du hasard de la navigation.

La page d’accueil se présente sous la forme d’une foule hétéroclite dont les membres bigarrés vous ouvrent leurs portes. Naviguez et cliquez au hasard vous permettra de découvrir un instant de vie, une anecdote, un portrait. Peut-être que vous y découvrirez l’un des boutons suivants :

Ce bouton vous redirige vers le site de recherche sociologique Co-vies20. Il vous permettra d’accéder à une réflexion plus analytique en lien avec le récit que vous avez lu.

Sous la foule apparente que fait miroiter la page d’accueil se cachent des liens en réseaux que vous pouvez suivre. Ces liens vous permettront de découvrir les affinités qui existent entre certains récits.

La vie est une succession d’événements ; certains de nos contributeurs ont désiré reprendre leur témoignage au fil du temps. Découvrez la suite de leur témoignage.

On dit souvent que la vie est vécue et que l’histoire est racontée mais parfois c’est l’inverse: la vie est racontée, l’histoire vécue. Ce site vous permettra d’attraper au vol des fragments de récits, des bouts d’existence. Il a été pensé de manière ludique pour un public étendu, habitué aux réseaux sociaux.

Bonne visite !


L’équipe

Ariane Mérillat

Chargée du projet #humansofpandemics. Je suis anthropologue et réalisatrice, actuellement employée comme chargée de recherche à l’UNIL. Passionnée par l’anthropologie visuelle et les questions éthiques au sein de la discipline, je me suis spécifiquement intéressée à la démarche collaborative qui permet des rendus visuels sous forme de co-écriture. Mes recherches actuelles concernent le domaine des humanités numériques et le potentiel que représente cette approche pour notre discipline.

Laurence Kaufmann

Professeure ordinaire de sociologie à l’Université de Lausanne, je m’intéresse en particulier aux expériences émotionnelles et aux types de relations qui permettent aux êtres humains de « faire société ». J’ai initié le projet #humansofpandemics car je cherche à rendre justice aux multiples manières dont les personnes singulières négocient les contraintes sociales, mettent en forme leur ressenti et encaissent l’absence ou la distance.

Sélim Ben Amor

Assistant diplômé en sciences sociales à l’Université de Lausanne (UNIL). L’approche ethnographique me passionne et je m’intéresse de près aux interactions sociales et leurs ressorts émotionnels dans différentes sphères de la vie sociale (privées, professionnelles, bénévoles, etc.).

Bastien Mérillat

Techniscéniste de profession, je suis régisseur son/vidéo pour le Théâtre Le Reflet à Vevey et pour de nombreux théâtres de Suisse Romande. Passionné par l’audiovisuel, j’ai co-réalisé différents projets pour lesquels j’opère principalement les aspects techniques. C’est en partie à travers cette fonction que je m’implique pour #humansofpandemics et également pour des besoins liés au graphisme du site.


Ce projet est soutenu par :